Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 14:08
Ce mardi 9 mars à 13 h 30, Patrice Gélinet a interviewé (enfin, diffusé une émission enregistrée) mon ami et collègue Alexandre Grandazzi.

Je diffuse tout de suite l'information, parce que vous pouvez réécouter (peut-être même enregistrer, je veux dire podcaster…) l'émission pendant sept jours, sur le site <franceinter.com>. Elle ne manque pas d'intérêt pour tous ceux qui s'intéressent à la période royale.

Précisons tout de suite, pour disculper mon collègue, que l'enregistrement est remonté à l'aide de logiciels que je connais pour en avoir été souvent victime sur Bleu-Auxerre, et que par exemple un extrait de peplum où Romulus offre carrément le pouvoir à Numa Pompilius ("Lève-toi, c'est la dernière fois que tu reçois un ordre, puisque tu es roi à partir de ce jour" dans la logorrhée typique de ce genre cinématographique) n'aurait suscité aucune réaction de mon collègue, qui a forcément objecté que Romulus avait d'abord disparu, enlevé par les Dieux ou tué par les sénateurs, et que selon Tite-Live il y a eu un interrègne à l'issue duquel Numa a été choisi par le sénat et élu par le peuple. Je suppose soit qu'Alexandre n'a pas jugé digne de répondre à cette ânerie, soit plus vraisemblablement qu'il a été "coupé au montage".
En revanche, toutes ses observations sur l'étendue et le caractère défensif du Palatin, sur l'ancienneté du drainage du Forum (trois générations avant Tarquin l'Ancien), sur la via Salaria, et, en fin d'émission, sur la fonction de la louve comme prédateur devenu protecteur des gardiens de troupeaux, sont pertinentes. Évidemment, étant moins étruscophile que moi, il biaise un peu le propos, mais avec une information sûre.
Il mentionne également – notez cela pour une éventuelle question de partiel le 17 mai – que les Anciens citent des Constitutions de Servius qui seraient à l'origine de la république oligarchique. J'ai oublié de citer cette légende issue de Varron et probablement d'un pamphlet de l'époque de César, mais qu'on retrouve dans la brève mention de Tite-Live que Servius, en fin de carrière, aurait songé à établir la république : de fait, la constitution de l'armée hoplitique et l'organisation civique sur cette base sont bien le fondement du régime républicain, et je vous ai dit à maintes reprises que Servius, ce roi non-tyran, est bien à l'origine des institutions républicaines. Mais il était bien dans l'ère du temps des érudits de fabriquer de pseudo-textes antiques, et Tite-Live était assez cultivé pour ne pas citer celui-là (il fut en revanche bien naïf en transcrivant un pamphlet d'époque césarienne à propos de la condamnation de Scipion l'Africain, mais c'est une autre histoire).
En revanche, il m'a semblé que l'entretien partait un peu en vrille sur la fin, mais on le doit sans aucun doute au montage : l'interviewer simplifiant pour le grand public en attribuant une historicité aux sept rois, utilisant l'indicatif quand un scientifique mettrait le conditionnel, on finit par croire que l'atrium souterrain exploré par sonde photographique sous le Palatin en 2007, décoré de coquillages et de mosaïques à la manière augustéenne, est la grotte du Lupercal où Romulus et Rémus ont été allaités ; et par ce raccourci, alors qu'à 13 h 35 mon collège dit bien que Romulus est pure légende, le discours du journaliste finit par retourner la problématique et à rendre le personnage historique.
De même, le fait que Carandini ait exploré dans les années 60 quelques mètres linéraires d'une enceinte qui semblerait antérieure à celle de Servius, présenté sans aucune précaution scientifique, finit par faire croire à 13 h 57 que Romulus a existé.

Les gens qui montent ces émissions, ces pseudo-documentaires, sont habiles à faire dire aux érudits, à force de coupures, ce qu'eux-mêmes veulent faire entendre. C'est tellement plus simple que d'exposer des arguments contradictoires et que d'expliquer la stratigraphie des textes historiographiques !

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LC04
commenter cet article

commentaires