Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 12:32

Version:1.0 StartHTML:0000000209 EndHTML:0000011609 StartFragment:0000002457 EndFragment:0000011573 SourceURL:file://localhost/Users/richard/Desktop/Jacques%20Martin%20%E2%80%94%20Vercing%C3%A9torix.doc

P. 3. Pompéi : plan large sur une ville de fantaisie, avec portiques en enfilade grimpant vers un temple ; statues sur des toits plats ; Alix et Enak dans la riche villa de Fulvius Cator :: statues d'Hercule et de Castor, peintures de 3ème style. Arrive un personnage de dos.

4. C'est Numa Sadulus (latinisation de Numa Sadoul, biographe d'Hergé et de Gotlib). Un personnage important, au pied d'une statue monumentale de Zeus portant une colombe et dressée sur un socle à l'inscription invraisemblable (IXV HOR…. — mais on a bien vu une tombe avec inscription en français dans Le tombeau étrusque !), rappelle à Alix qu'il est ami de César, et une amitié fidèle, précise le héros. C'est Pompée qui évoque en trois images : la reddition de Vercintgétorix, son séjour dansle cachot souterrain de la Mamertine et le triomphe de César… mais César ne peut triompher parce que V. a disparu de sa prison.

5. Arrive V., jeune et farouche (on lui donnerait 18/19 ans comme à Alix).

6. V. casse un énorme vase en traitant Alix de traître. Pompée le convainc de repartir en Gaule avec l'aide d'Alix.

7. Accostage dans une calanque près de Massilia ; paysage sauvage, pêcheurs à moitié nus. V. embrasse le sol de la Gaule ; arrivent des soldats.

8. Les soldats accompagnent les héros ; V. leur prépare une potion qui les endort.

9. Ils vont au ravitaillement dans une ville gallo-romaine ; Galva, ancien compagnon d'Alix et de César, est sur un balcon ; 10. Ils s'enfuient. Plan rapproché : Galva rend compte à César (mais César tenait ses quartiers d'hiver en Cisalpine, côté italien, à  Pise ou à Ravenne)..

11. César charge Galva de retrouver Alix et celui qu'il n'a par identifié comme V. Changement de scène : de nuit, les héros se réfugient dans une grotte peinte (Lascaux est à 500 km, et la grotte Cosquer n'était pas encore connue).

12. Cache-cache avec les patrouilles. Retour sur César ("le consul" alors qu'il est proconsul). Par pigeons voyageurs, il a appris l'évasion de V.

13. Colère de César. V. et ses compagnons arrivent par "d'interminables montagnes parfois recouvertes de neige"  "en Arverne"' (sic ; il faut écrire Arvernie, ou "au pays arverne"), devant la porte d'une ville de hauteur dont le rempart est un murus gallicus. Une jeune fille se précipite vers V.

14. V. retrouve Ollovia, et un fils dont il ignorait l'existence, Edorix ; mais Ollovia a été mariée à Serovax. 15. Le conseil arverne s'en prend violemment à V. : il a laissé mourir les Mandubiens et mené la guerre dans son seul intérêt.

16-17. Fugitifs, les héros sont repérés par un peloton romain mais protégés par les loups (dans Les légions perdues, Alix avait sauvé un loup pris au piège et par la suite ces "braves bêtes" l'avaient protégé à maintes reprises).

18-22. Poursuite dans la neige, chute d'Ollovia et Edorix dans une rivière, les héros sont surpris par des légionnaires armés d'arcs alors qu'ils font sécher leurs vêtements, puis sauvés par une peuplade gau!loise qui les amène dane un gigantesque gouffre.

24. César dans un camp d'hiver (en pierre) ; un Gaulois le renseigne. V. jugé par les Gaulois du cratère.

25. Évocation assez fidèle de la fin du siège d'Alésia, avec les lis et les cippes, si ce n'est que la contrevallation et la circonvallation sont à quelques mètres l'une de l'autre, formant un couloir pour une dizaine de cavaliers de front, alors qu'il y avait plusieurs centaines de mètres, que le site soit Alise ou non (c'est ce qu'écrit César).

26-29. Retour des loups ; changement de paysage : César passe la Saône sur un pont, apparemment du côté de Mâcon et vers la Gaule ccentrale (les monts du Mâconnais sont à peu près reconnaissables ; les héros fuient toujours, suivis par les loups, mais finissent par être ensevelis sous la neige. Arrivée des Romains.

30-31. Les loups les ont traînés à l'abri et les réchauffent. Ils arrivent à une ferme isolée dont la propriétaire est folle et met le feu. Les Romains repèrent la fumée.

32-33. Poursuivis par les Romains, ils traversent une rivière en barque, tombent sur une voiture qu'ils aident à désembourber. C'est le cousin d'Alix, Vanik.

34. Vanik, qui s'est coupé les cheveux et la moustache, est gouverneur d'une province et construit une ville gallo-romaine magnifique (peut-être inspirée par Trèves).

35-38. Arrive Galva, précédant l'armée de César. La poursuite reprend dans la neige… jusqu'à Alésia. V. annonce son destin à Edorix. V. déterre ses armes de parade.

39-40. Alix et V. tentent une conciliation avec César ; fin de non-recevoir.

41. César, malade, examine des plans d'encerclement des ruines d'Alésia : c'est le plan de Napoléon III. Pendant ce temps V. cueille dans la neige des plantes toxiques.

42. César réclame Edorix en otage. V. sait que Serovax est devenu officier de César. Il rappelle comment Achille, après la prise de Troie, a fait tomber d'une tour Astyanax, le fils d'Hector et d'Andromaque. Galva tente une ultime ambassade, tout seul.

43-46. V., torse nu, revêt son casque à cornes et prend son épée, traverse les lignes romaines pour tuer César. Il est tué dans la tente de César.

47-48. Les soldats obligent Edorix à monter sur une tour en bois, mais Ollovia avoue qu'il est fils de Serovax et César finit par l'envoyer en Italie avec Alix et Enak, moyennant qu'il change de nom et s'appelle Edorus… idée calquée sur le sort d'Hermann, devenu Arminius à Rome et reparti ensuite en Germanie pour massacrer les légions de Varus.

Conclusions : une intrigue qui mêle des éléments invraisemblables. Ramener César en Gaule alors qu'il vient de terminer la guerre civile, lui faire assiéger une nouvelle fois Alésia en ruines où il n'y a que cinq personnes, et en plein hiver, tout cela est extrêmement fantaisiste, et comme l'intrigue est trop faible pour occuper 45 planches, Martin a peuplé avec les loups et des aventures dans la neige inspirées du Temple du Soleil d'Hergé (où Haddock se trouve aussi enterré sous une avalanche, qu'il a provoquée en éternuant… là, au moins, c'est du second degré).

Une idée, que reprendra Steven Saylor quelques années après, est l'ambiguïté politique d'Alix : il travaille pour Pompée, et cependant César l'épargne. C'est le fameux thème de la clementia Caesaris, mais traité de manière infantile.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LC02
commenter cet article

commentaires