Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 14:51
Roman de Jesse Browner, bien traduit par Annie Hamel, Phébus éd., janvier 1009. 214 pages, 20 €.

L'auteur n'est pas le premier venu : il a traduit Éluard, Céline et Rilke. Son incursion dans le latin de Pétrone et de Martial (excellentes traductions d'épigrammes, mais qui n'ont pas dû passer par l'américain) est assez heureuse. Disons qu'il a bien saisi l'esprit de l'époque néronienne telle qu'il nous est transmis depuis le XIXe siècle ; je suis moins sûr qu'il ait tiré de Suétone tout ce qu'il aurait pu en déduire.
Néron est fou, on le sait, mais d'une folie cohérente : il a sa manière bien à lui de contraindre au suicide ceux qu'il ne veut pas voir à sa cour. Sienkiewicz racontait déjà comment Pétrone aurait fait durer son suicide en se faisant ouvrir les veines puis poser un garrot, le dénouant finalement dans sa baignoire : aucun document historique, mais Suétone raconte comment le suicide de Sénèque se prolongea toute une nuit parmi ses amis, parce que le poison n'agissait pas sur un corps sénescent.
À mesure des épisodes où Pétrone se vide de son sang et revient auprès de ses hôtes pour écouter les saillies de Martial, il se remémore aussi la conquête de la mystérieuse syrienne Melissa, la manière dont Néron l'a privilégiée par rapport à son épouse Octavie, la répudiation de celle-ci, la folie érotique du prince. En même temps, puisqu'il ne sera pas mort avant l'aurore et qu'il peut encore gagner son bateau personnel pour s'enfuir de Pompéi, Pétrone, arbitre des élégances, déguste la lenteur de son trépas sans vouloir le différer.
Si l'on se rappelle que Melissa, la butineuse, est aussi potentiellement meurtrière (l'abeille), la connotation symbolique et psychanalytique de l'ouvrage apparaîtra plus pertinente que ses prérequis historiques, qui comportent quelques perles (ex. p. 150, on avise Pétrone de l'élection se son successeur, lequel prend son poste comme consul ; or il s'agissait de procurateurs équestres nommés par le prince).

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LC02
commenter cet article

commentaires